Nouveau

Documents - Historique

Documents - Historique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Le débarquement de Guillaume II à Tanger, le 31 mars 1905
Rapport du conseiller von Schoen, envoyé dans la suite impériale, au ministère allemand des Affaires étrangères :

Gibraltar, 31 mars 1905

Après avoir surmonté la difficile tâche technique de l'atterrissage à Tanger, il y a eu un accueil très approprié
sur le quai par les autorités marocaines et la colonie allemande. Puis un tour à travers le gaiement décoré
rues au milieu de la joie indescriptible des indigènes et de la population européenne; c'était un magnifique
concours oriental par beau temps. Dans l'ambassade il y avait une réception d'Allemands, le diplomate
corps, et l'envoyé du sultan, qui, en raison de son grand âge et d'une mer agitée, n'avait pu
monter à bord du navire.

Remarques de Sa Majesté, toutes incolores, à l'exception de ce qui suit.

En conversant avec l'agent français, bien qu'au début la conversation fût sans importance, quand
ce dernier a transmis ses respects et les salutations de Delcassé, le Kaiser a répondu que sa visite signifiait que Sa Majesté voulait le libre-échange pour l'Allemagne et l'égalité complète des droits avec les autres
des pays.

Lorsque le comte Cherisey était sur le point de reconnaître ces remarques avec courtoisie, Sa Majesté a déclaré que
il voudrait traiter directement avec le sultan, le souverain libre d'un pays indépendant, comme un égal ;
qu'il serait lui-même en mesure de faire valoir ses justes prétentions et qu'il s'attendait à ce que ces prétentions
serait également reconnu par la France. Le comte Cherisey pâlit. Il était sur le point de répondre, mais
a été sèchement congédié. Il se retira la tête tirée.

La réception de l'honorable grand-oncle du sultan fut très formelle. Texte de l'adresse, qui
était plein des mots habituels ronflants mais était quelque peu incolore, avec un autographe
lettre, à remettre à l'envoyé. Sa Majesté a fait remarquer qu'il considérait le sultan comme le souverain
d'un empire libre et indépendant soumis à aucun contrôle étranger ; qu'il s'attendait à ce que l'Allemagne
avantages égaux à ceux des autres pays dans les échanges et le commerce; et qu'il serait lui-même
toujours négocier directement avec le sultan....

Dans l'ensemble, la brève visite de Sa Majesté s'est déroulée à merveille sans événement malheureux et
apparemment fait une grande impression sur les Maures et les étrangers.

Sa Majesté a été très satisfaite de la visite, notamment du message confidentiel du
Sultan, amené à Sa Majesté, qu'il n'engagerait aucune réforme sans un accord préalable
avec le gouvernement impérial.

Selon la coutume du pays, nos navires étaient richement chargés de cadeaux constitués de
produits de la terre.

v. SCHEN


Voir la vidéo: Documents Avancé 15 Historique des documents transférer 45sec (Octobre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos