Nouveau

HMS Arethusa

HMS Arethusa


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

HMS Arethusa

HMS Aréthuse était le nom du navire de la classe Arethusa de croiseurs légers, et le seul membre de la classe à avoir été coulé pendant la Première Guerre mondiale. À la mi-août 1914, il est engagé dans la Harwich Force, l'une des forces navales britanniques les plus actives. Le 27 août, il devient le vaisseau amiral du commodore R. Y. Tyrwhitt, commandant de la Harwich Force. Il était également à la tête de la 3e flottille de destroyers, composée de 16 destroyers.

Aréthuse a pris part à la première action navale significative en mer du Nord, la bataille de Helgoland Bight du 28 août 1914. Cette action avait été conçue à l'origine par le commodore Keyes, commandant de la flottille sous-marine. Les Allemands envoyèrent chaque jour une flottille de destroyers dans Helgoland Bight, soutenus par des croiseurs légers. Les Britanniques prévoyaient d'attaquer cette force isolée avec les destroyers et croiseurs de Tyrwhitt et les sous-marins de Keyes. Le plan a ensuite été élargi pour inclure les croiseurs de bataille de la Grande Flotte. Les Allemands ont appris que quelque chose était prévu et ont élargi leurs propres forces pour inclure un certain nombre de plus gros croiseurs.

Les Aréthuse a dirigé la Harwich Force pendant la première phase de la bataille, la tentative d'embuscade britannique. Elle entre alors en contact avec deux croiseurs allemands, Stettinet Frauenlob, et a été gravement endommagé par des coups de feu. Tous les canons de 6 pouces, sauf un, ont été mis hors de combat et le navire a ralenti. Pendant la bataille, tous les canons de 4 pouces, sauf deux, ont été réparés, mais il a ensuite été attaqué par le croiseur allemand. Stralsund, et était en danger lorsque les croiseurs de bataille britanniques sont arrivés. Après la bataille, il a dû être remorqué jusqu'au port par le Hogue, ayant subi 11 morts et 17 blessés. Elle était encore en réparation à la mi-septembre.

Le 3 novembre 1914, Aréthuse était l'un des navires britanniques mobilisés pour tenter d'attraper les navires allemands qui avaient attaqué Yarmouth, sans succès. Le 25 décembre, il faisait partie de la force qui protégeait le raid en hydravion contre Cuxhaven.

Aréthuse a joué un rôle dans la bataille de Dogger Bank, le 24 janvier 1915, tirant deux torpilles sur le croiseur allemand Blücher. Plus tard, elle est revenue sur les lieux et a sauvé 260 survivants.

En juin 1915, il devint le vaisseau amiral du 5th Light Cruiser Squadron, nouvellement formé, tout en restant le vaisseau amiral de Tyrwhitt. A ce titre, elle couvrit le raid en hydravion de Borkum en juillet 1915 et participa à la poursuite du mouilleur de mines allemand. Météore. Le navire allemand a été sabordé lorsqu'il est devenu évident qu'il était encerclé par d'importantes forces britanniques.

Le 11 février 1916, il heurta une mine juste au large de Felixstowe. La mine avait été posée par le sous-marin allemand UC 7 le jour précédent. L'explosion a tué six hommes. Le moteur s'est immédiatement arrêté et le navire a rapidement commencé à s'affaisser plus bas dans l'eau. Une tentative de la remorquer en lieu sûr a échoué et elle s'est échouée sur Cutler Shoal. Les tentatives pour la récupérer ont duré jusqu'en août, lorsque la carcasse a été abandonnée et autorisée à se briser.

Déplacement (chargé)

4 400 t

Vitesse de pointe

28,5 nœuds

Armure – pont

1po

- ceinture

3en-1in

Longueur

436 pieds

Armement

Deux canons Mk XII de 6 pouces
Six canons Mk IV à tir rapide de 4 pouces
Un canon anti-aérien 3pdr
Quatre tubes lance-torpilles de 21 pouces au-dessus de l'eau

Complément d'équipage

276-282

Lancé

25 novembre 1913

Complété

Août 1914

Coulé

11 février 1916

Capitaines

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Remarques

HMS Norfolk était un croiseur lourd de classe County de la Royal Navy avec son navire jumeau Dorsetshire elle faisait partie d'une sous-classe prévue de quatre navires. Elle a servi tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Elle a également participé au naufrage des cuirassés de la marine allemande Bismarck et Scharnhorst .

HMS Orion était un Léandre-classe croiseur léger qui a servi avec distinction dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a reçu 13 honneurs de bataille, un record seulement dépassé par le HMS Warspite et égalé par deux autres.

HMS Galant (H59) était un destroyer de classe G, construit pour la Royal Navy au milieu des années 1930. Pendant la guerre civile espagnole de 1936, le navire a passé un temps considérable dans les eaux espagnoles, appliquant le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Galant a été transféré de la flotte méditerranéenne peu après le début de la Seconde Guerre mondiale vers les îles britanniques, pour escorter les navires dans les eaux locales. Il est légèrement endommagé par des avions allemands lors de l'évacuation des troupes alliées de Dunkerque fin mai 1940. Suite à des réparations, Galant a été transféré à Gibraltar et a servi dans la Force H pendant plusieurs mois. En novembre, le navire a été transféré à la flotte méditerranéenne, où il a escorté plusieurs convois. Il heurta une mine en janvier 1941 et fut remorqué jusqu'à Malte pour y être réparé. Celles-ci se sont avérées étendues et Galant a été encore endommagé par des quasi-accidents lors d'un raid aérien en avril 1942, avant qu'ils ne soient terminés. Les dommages supplémentaires ont rendu le navire peu rentable à réparer, il a donc été sabordé en tant que blockship en 1943. Son épave a été démantelée en 1953.

HMS Londres, fanion numéro C69, était membre du deuxième groupe de croiseurs lourds de classe County de la Royal Navy. Elle et ses soeurs Sussex , Shropshire , et Devonshire différait du groupe précédent de comtés, en ayant une superstructure avant plus petite, qui était positionnée légèrement plus à l'arrière, et peu de blindage. HMS Londres Sa carrière a duré plus de vingt ans.

HMS Maurice, fanion C80, était un croiseur léger de classe Crown Colony de la Royal Navy. Le navire a été construit par Swan Hunter, Newcastle upon Tyne. Il a été nommé d'après Maurice, qui était une colonie britannique lorsqu'il a été construit et est entré en service en 1941.

HMS Sheffield était l'un des Southampton sous-classe des croiseurs de classe Town de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a participé à des actions contre plusieurs grands navires de guerre allemands. Contrairement à la plupart des navires de la Royal Navy de son époque, ses accessoires étaient construits en acier inoxydable au lieu du laiton plus traditionnel. Il s'agissait d'une tentative de réduire la quantité de nettoyage requis de la part de l'équipage. Son surnom, le « Shiny Sheff », en découle. Un prototype de système radar a été mis en service en août 1938 sur le Sheffield. C'était le premier navire de la Royal Navy à être ainsi équipé.

HMS Galatée était un Aréthuse-classe croiseur léger de la Royal Navy. Il a été construit par Scotts Shipbuilding & Engineering Co., la quille étant posée le 2 juin 1933. Il a été lancé le 9 août 1934 et mis en service le 14 août 1935.

HMS Calliope était un croiseur léger de classe C de la Royal Navy en construction au début de la Première Guerre mondiale. Les deux Calliope et son navire jumeau Champion étaient basés sur le croiseur précédent Caroline . Ils étaient effectivement des navires d'essai pour l'utilisation de turbines à engrenages, ce qui a entraîné un entonnoir de moins. Ils ont également reçu une armure légèrement plus épaisse. Ils ont conduit dans le premier des Cambrien sous-classe.

HMS Cléopâtre était un Didon-classe croiseur de la Royal Navy. Il a été construit par R. and W. Hawthorn, Leslie and Company, Limited, la quille étant posée le 5 janvier 1939. Il a été lancé le 27 mars 1940 et mis en service le 5 décembre 1941.

HMS Didon était le nom du navire de sa classe de croiseurs légers pour la Royal Navy. Construit par Cammell Laird Shipyard de Birkenhead, Royaume-Uni, il est entré en service en 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. Le croiseur a participé à plusieurs batailles sur les théâtres de guerre méditerranéens et arctiques. Après la guerre, le navire remplit des fonctions d'apparat avant d'être vendu à la casse en 1957.

HMS Delhi était un Danaécroiseur de classe - qui a servi dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, des Caraïbes à l'est de la Chine. Il a été mis en chantier en 1917, lancé en 1918 et mis en service en 1919, servant jusqu'à sa mise hors service à la mi-1945 en raison d'importants dommages au combat, et devait être mis au rebut en 1948 après une longue guerre et un service en temps de paix dans le monde.

HMS Keith était un chef de flottille de destroyers de classe B construit pour la Royal Navy vers 1930. Initialement affecté à la flotte méditerranéenne, il a été placé en réserve en 1937, après que les réparations suite à une collision aient été effectuées. Pendant la guerre civile espagnole de 1936, le navire a été réactivé et a passé quelque temps dans les eaux espagnoles, appliquant le blocus des armes imposé par la Grande-Bretagne et la France des deux côtés du conflit. Keith escorté des convois et mené des patrouilles anti-sous-marines au début de la Seconde Guerre mondiale avant d'être coulé à Dunkerque par des avions allemands.

HMS Leurre était un destroyer de classe D de la Royal Navy. Commandé en 1931, le navire a été construit par John I. Thornycroft & Company et est entré en service naval en 1933. Leurre a été initialement affecté à la flotte méditerranéenne avant d'être transféré à la station chinoise au début de 1935. Il a été temporairement déployé en mer Rouge à la fin de 1935 pendant la crise d'Abyssinie, avant de retourner à son lieu d'affectation où il est resté jusqu'à la mi-1939. Leurre a été transféré à la flotte méditerranéenne juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Il a été brièvement affecté en Afrique de l'Ouest pour des missions d'escorte de convois en 1940 avant de retourner en Méditerranée. Le navire a participé aux batailles de Calabre sans dommages importants et a escorté des navires de la flotte méditerranéenne pendant la majeure partie du reste de l'année.

HMS Coventry était un croiseur léger de classe C de la Royal Navy, du nom de la ville anglaise de Coventry. Elle faisait partie du Cérès groupe de croiseurs de classe C.

HMS Nigeria était un croiseur léger de classe Crown Colony de la Royal Navy achevé au début de la Seconde Guerre mondiale et a servi tout au long de ce conflit. Elle a été nommée d'après la colonie britannique du Nigeria.

Le quatrième HMS Cléopâtre était un croiseur léger de classe C de la Royal Navy qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et la guerre civile russe. Elle faisait partie du Caroline groupe de la classe C.

HMS Hawkins était un Hawkins-classe croiseur lourd de la Royal Navy. Il a été construit à Chatham Dockyard et lancé le 1er octobre 1917. Avec la conversion de sa sœur, Cavendish, pour devenir le porte-avions HMS Vindicatif  (1918) , Hawkins est devenu le nom du navire de sa classe.

HMS Frobisher était un Hawkins-classe croiseur lourd de la Royal Navy. Il a été construit au Devonport Dockyard et lancé le 20 mars 1920. Il a passé la majeure partie de sa carrière en tant que navire-école des cadets. Elle a vu un bref service pendant la Seconde Guerre mondiale utilisé pour l'appui des tirs navals. Après la guerre, le navire est démoli en 1949.

HMS Avon Vale(fanion numéro L06) était un destroyer d'escorte de la classe Hunt Type II. La Royal Navy a ordonné Avon Vale ' s construction trois mois après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. John Brown Shipbuilding & Engineering Company Ltd a posé sa quille dans leur chantier de Clydebank le 12 février 1940, sous le numéro de travail de l'Amirauté J1569. Après une campagne d'épargne nationale réussie lors de la Semaine des navires de guerre en février 1942, Avon Vale a été adopté par la communauté civile de Trowbridge, Wiltshire.

HMS Inflexible était un destroyer de classe O de la Royal Navy. Il a été construit par William Denny et Brothers of Dumbarton, mis en chantier sur la rivière Clyde le 25 avril 1940, lancé le 19 février 1942 et mis en service le 3 septembre 1942.


Contenu

Aréthuse a été construit à Napier, Glasgow, et achevé au cours de l'exercice 1886-1887. [11]

La liste de la marine de décembre 1885 l'indiquait comme étant à Chatham, avec ses commissionnaires et adjudants nés à Pembroke comme suit : [12]

Poster Nom Date de rendez-vous
Commandant d'état-major Francis Rowlatt 24 octobre 1883
Ingénieur en chef George A. Haddy 16 décembre 1886
Ingénieur Stéphane Hockey 12 janvier 1885
Canonnier Guillaume Avent 3 décembre 1883
Maître d'équipage John Hawkes 24 octobre 1883
Charpentier William T. Searle 20 avril 1886

Elle gisait ordinaire à Chatham après l'achèvement.

1887 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse a été commandé pour les manœuvres annuelles de 1887 le 8 juillet 1887 et payé le 1er septembre 1887. [4]

1888 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse a été commandé pour les manœuvres annuelles de 1888 le 4 juillet 1888 et payé le 31 août 1888. [13] Aréthuse faisait partie du vice-amiral John K.E. La flotte de Baird. Dans les manœuvres, les hostilités éclatent à midi le 24 juillet 1888 et se terminent à midi le 20 août. La force de Baird représentait la flotte britannique, et l'Angleterre, l'Écosse et le Pays de Galles étaient considérés comme amis de la flotte britannique et hostiles à l'ennemi. En face de Baird se trouvait la flotte « Achil », dirigée par le contre-amiral George Tryon, et basée à Berehaven sur la côte sud-ouest de l'Irlande et à Lough Swilly sur la côte nord. Tout le territoire irlandais était considéré comme hostile à la flotte britannique et ami de l'ennemi. Au début, la flotte de Baird se concentrait sur le maintien de la flotte de Tryon dans leurs ports de base. Ils ont raté. Tryon et son commandant en second ont tous deux rompu le blocus le 4 août et, en contournant les extrémités de l'Irlande, ont fait une descente sur le commerce britannique et les ports britanniques. [14] Dans les manœuvres, le Aréthuse a été déclaré perdu le 5 août. [15]

Le comité nommé pour enquêter sur toutes les circonstances liées aux manœuvres navales britanniques de 1888 rapporta ce qui suit :

  • Dépose du gréement carré sur le mât de misaine.
  • Enlèvement des hauts de combat.
  • Pour agrandir le gouvernail.
  • Pour étendre le pont supérieur vers le côté du navire afin d'obtenir une vue à droite vers l'arrière.
  • Pour installer un phare de recherche sur la dunette, car un torpilleur remontant par l'arrière ne peut pas être maintenu dans le faisceau de ceux sur le pont avant." [18]

Le premier seigneur de la marine, l'amiral Sir Arthur Hood a commenté ceci comme suit :

« La proposition d'enlever le gréement carré sur le mât de misaine, et les dessus de combat, afin de réduire le poids de tête, je ne suis pas d'accord avec le gréement carré sur le mât de misaine est un avantage certain pour les navires de cette classe, et leur permettrait d'économiser charbon lors d'une croisière sur une station étrangère, la valeur des canons montés dans les sommets de combat serait considérable lorsqu'ils étaient engagés avec des croiseurs, et donc je les conserverais. » [19]

1889 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse a été commandé pour les manœuvres annuelles de 1889 le 18 juillet 1889, et payé le 14 septembre 1889. [20]

1890 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse a été commandé pour les manœuvres annuelles de 1890 le 22 juillet 1890 et payé le 11 septembre 1890. [21]

1892 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse a été commandée pour les manœuvres annuelles de 1892 le 21 juillet 1892 et a payé le 8 septembre 1892. [22] Au cours des manœuvres, elle a subi des problèmes de moteur, avec un tuyau de vapeur éclaté retardant le départ de Queenstown le 3 août et le 10 août, elle a eu un défaillance de la basse pression de son moteur bâbord, avec Aréthuse en continuant sur la puissance d'un moteur. Dans la nuit du 10 au 11 août, un petit torpilleur de deuxième classe qui vient d'être mis à l'eau de Aréthuse bossoirs, a été heurté par l'hélice du croiseur et gravement endommagé, la coque s'étant fendue presque jusqu'à la quille. Aréthuse a sauvé l'équipage du torpilleur et récupéré le torpilleur. [23]

1893-1896 Modifier

Aréthuse fut mis en service à Chatham, le 16 mai 1893, et servi en Méditerranée. [24] Elle a payé à Chatham le 22 juillet 1896. [25] La liste de la Marine de janvier 1895 énumérait ses officiers et adjudants comme suit : [24]

Poster Nom Date de rendez-vous
Capitaine Gerald C Langley 16 mai 1893
Lieutenant Henry F. Alplin 16 mai 1893
(G) Philippe G. Tillard 9 mai 1894
(N) John D. Daintree 18 janvier 1894
Francis G. St. John 16 mai 1893
Francis W. Caulfield 16 mai 1893
Lieutenant R.N.R. Charles Bissett (prêté à Achille) 27 octobre 1894
Lieutenant de marine William M Johnston-Stewart 18 mai 1894
Aumônier Wilfred W. Nicholson B.A. novembre 1894
Chirurgien Personnel Thomas M. Sibbald 16 mai 1893
Ingénieur d'état-major George T. Simmons 16 mai 1893
Caissier William G.E. Penfold 16 mai 1893
Ingénieur Thomas H. Livres 16 mai 1893
Assistant Ingénieur Alfred Saunders 16 mai 1893
Canonnier Thomas J. Browning 16 mai 1893
(T) Alfred J. Poutres 16 mai 1893
Maître d'équipage Walter E. Bracey 11 septembre 1893
William T. Nicholls 16 mai 1893
Georges Kingston
(au lieu d'un sous-lieutenant)
16 mai 1893
Charpentier John D. Holmes 26 avril 1894

1896-1899 Modifier

Aréthuse posé en ordinaire à Chatham du 23 juillet 1896 au 10 juillet 1899. [26]

1899 manœuvres annuelles Modifier

Aréthuse fut mis en service à Chatham le 11 juillet 1899 pour les manœuvres annuelles et payé le 13 août. [27] [28] La liste de la Marine d'août 1899 a énuméré ses officiers et adjudants pour les manœuvres annuelles comme suit : [27]

Poster Nom
Capitaine Hon. Alexandre E Bethell
Lieutenant George W. Cornouailles
(N) Francis A.L. Andrews (prêté)
(G) James T. Bush (prêté)
Albert T. Addison (prêté)
Andrew E.M. Crochet
Lieutenant R.N.R. Herbert G.H. Lewellin
Lieutenant R.M. Arthur G.C. Milner
Ingénieur en chef James Barber (b) (prêté)
Sous-lieutenant Raymond Fitzmaurice (acte) (prêté)
Henry C. Bridges (acte) (prêté)
Chirurgien Edward H. McSherry M.D. (prêté)
Trésorier adjoint William J.P. Pettit
Assistant Ingénieur George J. Sisley (tempy) (prêté)
Harry C. Reed (proby) (prêté)
Canonnier (T) William Barlow (prêté)
Maître d'équipage Freke Payne (prêté)
Frederick C. Monk (acte) (prêté)
Charpentier Frédéric Laurent (prêté)

1899-1903 Modifier

Aréthuse a été commandé à Chatham le 14 novembre 1899 par le capitaine James Startin. [29] [30] Initialement, elle a servi sur la Pacific Station, [31] où elle a visité Callao en mars 1900. [32] L'année suivante, elle a été envoyée en renfort à la China Station pour la protection des vies et des biens des sujets britanniques pendant la rébellion des Boxers. [33] Aréthuse est resté sur la station de Chine jusqu'à ce qu'elle soit relevée par Thétis, [34] puis elle est retournée en Angleterre et a payé une dernière fois le 3 avril 1903. [30] Cette commande a fait l'objet d'un livre dans la série 'Log', intitulé : HMS Arethusa, a fait le tour du monde, 1899-1903.

La flotte britannique sur la station chinoise en mars 1901 était commandée par le vice-amiral Sir Edward H. Seymour, G.C.B. dans Centurion, avec le contre-amiral Sir James A.T. Bruce, K.C.M.G. commandant en second, [35] et se composait de : [36]

  • Cuirassés : Barfleur, Centurion, Gloire, Goliath, océan.
  • Croiseurs de 1ère classe : Argonaute, Aurore, Blenheim, Endymion, Orlando, Terrible, Intrépide **.
  • Croiseurs de 2e classe : Aréthuse ‡, Astrée ‡, Bonaventure, Didon ‡, Hermione, lsis ‡, Piquer.
  • Croiseurs de 3e classe : Empressement, Wallaroo ‡.
  • Destructeurs : la célébrité, Cerf, loutre, Merlan.
  • Sloops : Algérien, Daphné, Phénix, Rosario.
  • Arme à feu : Linotte.
  • Canonnières : Roncier, Rapide, Britomart, Esk, Lézard ‡, Pygmée, Pluvier, Redpole. [37]
  • Magasin : Humber.
  • Navire de réception Hong Kong : Tamar (phare du Commodore en charge à Hong Kong, Commodore Francis Powell, C.B) [35]
  • Bateaux à vapeur fluviaux : Robin, Bécasseau, Bécassine, Bécasse, Alouette des bois.

‡ Attaché temporairement à China Station.

La liste de la Marine de mars 1901 énumérait ses officiers et adjudants comme suit (elle était temporairement attachée à la station chinoise à l'époque) : [29]


Service opérationnel

En 1967, Aréthuse déployé en Méditerranée. À la fin de 1967, il a été amarré pour une période de réparation se terminant au printemps 1968. La même année, il a participé aux «Navy Days» de Portsmouth. [2] Après la re-dédicace, le navire a travaillé à Portland, se déployant plus tard en Méditerranée. En 1969 Aréthuse ensemble avec Junon, Hampshire et RFA Lyness s'est rendu à la Barbade, a traversé le canal de Panama et s'est rendu à Callao au Pérou, à Valparaiso, aux îles Falkland et à Montevideo, retournant au Royaume-Uni pour Pâques.

Plus tard en 1969 Aréthuse a été déployé comme navire de garde des Antilles. Les visites comprenaient Punta Del Garda, Bermudes, Washington DC, Norfolk Virginie, Key West, Anguilla, Antigua, Sainte-Lucie, Curaçao, Saint-Kitts, Tortola, Saint-Vincent, Carriacou, Nassau, Freeport Grand Bahama, transitant à nouveau par le canal de Panama à San Diego et San Francisco retournant via le canal de Panama à Trinidad. Elle a continué à Carthagène, Dominique, St Martin, Bequia, Georgetown, Belize, Fort Lauderdale arrivant à Portsmouth en avril 1970. Aréthuse était navire de garde pour la remise de l'indépendance à la Guyane britannique.

En 1970, après des visites à Lorient et Esbjerg, Aréthuse déployé en Extrême-Orient via l'Afrique du Sud et sa première patrouille de Beira, tandis qu'en Extrême-Orient, elle a visité Penang, Singapour, Hong Kong, Nagoya et les Philippines. De retour à Singapour, elle a aidé à escorter Sa Majesté la Reine et SAR le duc d'Édimbourg lors de leur tournée en Asie du Sud-Est. En 1972, Aréthuse a entrepris une autre patrouille Beira qui a été conçue pour empêcher le pétrole d'atteindre le pays enclavé de Rhodésie via la colonie portugaise de l'époque du Mozambique. L'année suivante, Aréthuse a entrepris une patrouille de protection de la pêche pendant la Seconde Guerre de la morue, et au cours de cette patrouille a été éperonné par la canonnière islandaise Odin.

En 1973 Aréthuse a commencé sa modernisation qui comprenait le retrait de son double canon de 4,5 pouces, le système de missile de guerre anti-sous-marine Ikara prenant sa place. La modernisation a été achevée en avril 1977. La même année, Aréthuse, comme de nombreux Léandres, a participé à la revue de la flotte de la Royal Navy pour célébrer le jubilé d'argent de Sa Majesté la Reine. Aréthuse était placé entre Cléopâtre et Flèche et faisait partie du 3e escadron de frégate. [3] En 1979, Aréthuse déployé en Extrême-Orient et dans le Pacifique.

En 1980 Aréthuse a subi une rénovation qui a été achevée l'année suivante. Elle a ensuite rejoint la Force navale permanente de l'Atlantique, un escadron multinational de l'OTAN. En 1985, Aréthuse était équipé d'un sonar à réseau remorqué.

Le 4 avril 1989, à Portsmouth, Aréthuse déclassé. Elle a finalement été coulée comme cible en 1991.


Samedi 10 janvier 2009

Quelques autres belles photos de F38 sont arrivées cette semaine par e-mail avec le texte suivant.

Je vous envoyais quelques-uns que vous pourriez vouloir, je les ai emmenés en 1982 sur le Minches, nous avions un pilote d'échange américain aux commandes du Wasp et c'était un pur cinglé, pensait qu'il était toujours au Vietnam. J'ai quelques photos d'équipage posées de la même époque quelque part, je vais les chasser.

Nous avons été envoyés à STANAVFORLANT lors du déclenchement des Malouines pour relever un Type 21 afin qu'il puisse aller vers le sud, le moral était épouvantable et a culminé dans une mutinerie lorsque nous avons quitté Sniffle, le skipper ne nous a pas laissé faire les ébats habituels et nous a ordonné de nous aligner le navire dans Procedure Alpha et cheer ship, nous avons refusé et avons dû nous cacher au Royaume-Uni sans aucune cérémonie de départ. Heureusement, ils l'ont remplacé par un gars qui était une star totale.

L'équipage du HMS Arethusa, pense que c'était en 1983, en route pour Fort Lauderdale.

Mike Loring HMS Arethusa 1982-1984 LWEM(R) - APOWEM(R) Opérateur de maintenance de suivi et de guidage Ikara


Contenu

Les premiers croiseurs éclaireurs étaient trop lents pour accomplir leurs tâches prévues de travailler avec des flottilles de destroyers et de défendre la flotte contre les attaques des destroyers ennemis. L'accent principal de la AréthuseLes croiseurs de classe - avaient une vitesse nominale de 30 nœuds (56 km/h 35 mph), pour leur permettre de mener des destroyers au combat. À l'appui de cet objectif, ils ont été les premiers croiseurs à utiliser des turbines à vapeur à grande vitesse de type destroyer et des chaudières à mazout ont été choisies pour gagner du poids et augmenter leur puissance pour répondre aux spécifications. Ils ont conservé la protection latérale introduite dans les derniers navires de la classe Town précédente, mais sont revenus à un armement principal mixte qui était une caractéristique des premiers navires de cette classe. [1]

Les navires mesuraient 456 pieds 6 pouces (139,1 m) de long hors tout, avec une largeur de 49 pieds 10 pouces (15,2 m) et un tirant d'eau profond de 15 pieds 3 pouces (4,6 m). Le déplacement était de 5 185 tonnes longues (5 268 t) à charge normale [2] et de 5 795 tonnes longues (5 888 t) à pleine charge. Les Aréthuse classe étaient propulsés par quatre turbines à vapeur à entraînement direct, chacune entraînant un arbre d'hélice, qui produisait un total de 40 000 chevaux indiqués (30 000 kW) et une vitesse d'environ 28,5 nœuds (52,8 km/h 32,8 mph). [3] Les six navires qui utilisaient des turbines Parsons étaient équipés de turbines de croisière sur les arbres extérieurs, mais les deux navires qui utilisaient des turbines Brown-Curtis n'en étaient pas équipés. Les turbines utilisaient la vapeur générée par huit chaudières Yarrow à une pression de service de 235 psi (1620 kPa 17 kgf/cm 2 ). [4] Ils transportaient 840 tonnes longues (853 t) tonnes de fioul [2] qui donnaient aux navires équipés de turbines de croisière une autonomie de 5 000 milles nautiques (9 300 km 5 800 mi) et de 3 200 nmi (5 900 km 3 700 mi) pour ceux sans , tous deux à 16 nœuds (30 km/h 18 mph). [5]

L'armement principal de la Aréthuse-Les navires de classe étaient deux canons BL 6 pouces (152 mm) Mk XII qui étaient montés sur l'axe central à l'avant et à l'arrière de la superstructure et six canons QF 4 pouces Mk V dans des supports à la taille. Ils étaient également équipés d'un seul canon anti-aérien QF 3 livres de 47 mm (1,9 in) et de quatre tubes lance-torpilles de 21 in (533 mm) dans deux supports jumeaux. [3]

    , construit par Chatham Dockyard, posé le 28 octobre 1912, lancé le 25 octobre 1913 et achevé en août 1914. Il a été coulé par le mien au large de Felixstowe le 11 février 1916. , construit par Devonport Dockyard, posé le 24 octobre 1912, lancé le 30 septembre 1913 , et achevée en septembre 1914. Elle participa au naufrage du raider allemand Météore le 9 août 1915, a été transféré à la Marine royale canadienne en novembre 1920, et vendu pour démolition en août 1927. , construit par William Beardmore and Company, Dalmuir, mis en chantier le 9 janvier 1913, lancé le 14 mai 1914 et achevé en décembre 1914. Elle a également participé au naufrage du raider allemand Météore le 9 août 1915, et a été vendu pour démolition le 25 octobre 1921. , construit par Beardmore, posé le 3 avril 1913, lancé le 6 juillet 1914 et achevé en janvier 1915. Il a été vendu pour démolition le 9 juin 1922. , construit par Vickers , Barrow in Furness, posé le 1er février 1913, lancé le 25 août 1914 et achevé en décembre 1914. Il a été endommagé par une torpille du sous-marin allemand UB-29 le 25 avril 1916, mais réparé, et vendu pour démolition en octobre 1924. , construit par Vickers, posé le 12 mars 1913, lancé le 21 octobre 1914 et achevé en février 1915. Il a combattu aux Dardanelles en 1915 et a été vendu pour démolition le 16 janvier 1923. , construit par Beardmore, prévu le 3 juin 1913, lancé le 14 janvier 1915 et achevé en mars 1915. Il a été vendu pour démolition le 24 août 1922. , construit par Fairfield Shipbuilding and Engineering Company, Govan, mis abattu le 21 décembre 1912, lancé le 28 avril 1914 et achevé en août 1914. Il participa à la bataille de Texel le 17 octobre 1914 et fut vendu pour démolition le 9 avril 1923.

Galatée, Inconstant, Phaéton et Royaliste combat à la bataille du Jutland le 31 mai 1916.


Innehåll

HMS Aréthuse (26) [ redigera | wikitexte redigera ]

Date : 25 janvier 1933, Sjösatt : 6 mars 1934, Tagen i tjänst : 21 mai 1935, Avrustad : octobre 1945, Skrotad : 1950 [ 1 ]
Sjösattes le 6 mars 1934 depuis Chatham Royal Dockyard.

HMS Galatée (71) [ redigera | wikitexte redigera ]

Date : 2 juin 1933, Sjösatt : 9 août 1934, Tagen i tjänst : 3 septembre 1935, Sänkt : 15 décembre 1941 [ 2 ]
Sjösattes du 9 août 1934 de Scotts, Greenock. Torpederad av den tyska ubåten U-557 utanför Alexandrie, 15 décembre 1941

HMS Pénélope (97) [ redigera | wikitexte redigera ]

Date : 30 mai 1934, Sjösatt : 15 octobre 1935, Tagen i tjänst : 12 novembre 1936, Sänkr : 18 février 1944 [ 3 ]
Sjösattes du 15 octobre 1935 de Harland & Wolff, Belfast. Torpederad av den tyska ubåten U-410 utanför Anzio 18 février 1944

HMS Aurore (12) [ redigera | wikitexte redigera ]

Date : 23 juillet 1935, Sjösatt : 20 août 1936, Tagen i tjänst : 8 novembre 1937, Vente : 1948, Skrotad : 1960 [ 4 ]
Sjösattes le 20 août 1936 du Portsmouth Royal Dockyard. verförd jusqu'à Republiken Kina som Chungkinh 1950, erövrad av Kommunist Kina som Tchoungking 1949, Hsuang Ho 1951, Pei Ching 1951, Kuang Chou 1958, senare skrotad.


In Memeory - HMS Arethusa

Le 18 novembre 1942, les membres suivants du Royal Marines Band Service ont donné leur vie alors qu'ils servaient à bord HMS Arethusa.
Chef d'orchestre W.H. Marcheur.
Le caporal de musique C.W. Capelhorn.
Musiciens S.J. Merrifield, M.G. Coles, R.W. Wood, H.W. Fletcher, H.S. Wilmot, R.J. Perry et R.A. Voie verte.

J'ai posté ci-dessous les circonstances de cette journée.

Le HMS Arethusa était le nom du navire de sa classe de croiseurs légers construit pour la Royal Navy.
Il a été construit par Chatham Dockyard, la quille étant posée le 25 janvier 1933.
Il a été lancé le 6 mars 1934 et mis en service le 21 mai 1935.

Histoire
Arethusa a été affecté au 3e escadron de croiseurs en Méditerranée à la fin, et était toujours là au début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939.
Cependant, au début de 1940, elle et sa sœur HMS Penelope ont été rappelées à la Home Fleet, où elles ont formé le 2nd Cruiser Squadron avec le reste de la classe.

Il participa à la campagne de Norvège en avril 1940, mais le 8 mai, il rejoignit le commandement Nore, où il appuya les forces de défense à Calais et, plus tard, les évacuations des ports français de l'Atlantique.

Le 28 juin 1940, il fait partie de la nouvelle Force "H" à Gibraltar, avec laquelle il participe à l'action contre les forces françaises de Vichy à Mers el Kebir en juillet 1940.
Avec la Force "H", il a participé à des patrouilles de protection de convois dans l'Atlantique et a opéré en Méditerranée.

Au cours de la sortie du Bismarck en mai 1941, il était employé dans les eaux islandaises et féroïennes, mais en juillet, il était retourné en Méditerranée, où il escortait des convois maltais et effectuait des voyages de ravitaillement vers l'île elle-même.

Vers la fin de 1941, il retourna dans ses eaux territoriales et participa au raid des Lofoten en décembre, où il fut endommagé par des quasi-accidents. Après des travaux de radoub et de réparation à Chatham jusqu'en avril 1942, il retourne en Méditerranée en juin 1942, où il rejoint le 15th Cruiser Squadron, opérant principalement à l'appui du réapprovisionnement de Malte.

Lors d'une de ces opérations (Stoneage), Arethusa a quitté Alexandrie pour faire partie de l'escorte d'un convoi vers Malte, elle était à 450 milles du port, elle a été torpillée par un avion ennemi volant à basse altitude le 18 novembre 1942.

L'explosion et l'incendie qui en a résulté ont coûté la vie à 156 hommes sur un effectif d'environ 500 hommes.
Elle a été remorquée à Alexandrie avec de « lourdes pertes ».

Arethusa fut la seule victime de "l'Opération Stoneage" et l'arrivée des 4 navires marchands du convoi MW-13 marqua effectivement la fin du siège de Malte.

Extrait du compte officiel de l'Amirauté.
« L'Arethusa a été attaqué simultanément des deux côtés et a pu éviter toutes les torpilles sauf une. Cette torpille l'a touchée et a provoqué une violente explosion accompagnée d'une violente explosion.
L'explosion a tué instantanément tous les hommes à proximité.
Certains moins proches ont été gravement brûlés par le flash et certains d'entre eux sont malheureusement décédés plus tard de leurs blessures.
Les plus proches parents de ces hommes ont été informés que leurs parents étaient morts de brûlures, mais on peut maintenant affirmer avec une certaine certitude que tous les autres ont été tués en même temps par l'énorme explosion et qu'ils n'auraient pas souffert.
Leurs corps ont été enterrés en mer, au total, trois services ont eu lieu, et ils ont été emmenés par l'aumônier de manière très belle et respectueuse.
Un service commémoratif a eu lieu à terre plus tard lorsque le navire a atteint le port et ce fut un service des plus impressionnants.
Une correspondance est maintenant échangée avec le commodore de la Royal Naval Barracks à Chatham au sujet d'un mémorial permanent à ces hommes vaillants qui sera placé dans l'église de la caserne.
Il fera probablement partie du mémorial général à tous les hommes de la division Chatham qui ont perdu ou ont perdu la vie dans cette guerre actuelle.

Dommages au navire, le trou sous 'B Turret' peut être vu.
Pour donner une idée de l'échelle, vous pouvez voir 2 hommes inspecter les dégâts au bas de la photo

Histoire
Les travaux de réparation temporaires ont duré jusqu'au 7 février 1943, après quoi il s'est rendu au Charleston Navy Yard, Charleston, Caroline du Sud, États-Unis, pour une réparation complète.
Ceux-ci ont été achevés le 15 décembre 1943 et le navire est ensuite retourné en Grande-Bretagne, mais il n'est redevenu pleinement opérationnel qu'au début du mois de juin 1944, lorsqu'il a immédiatement navigué pour l'invasion de la Normandie, faisant partie de la Force "D" au large de Sword Beach.

Aux personnes nommées ci-dessus et à l'équipage du navire qui est également décédé…..R.I.P.

L'argent ne peut pas acheter le bonheur, mais il peut acheter des guimauves, qui sont un peu la même chose.
.


HMS Arethusa - Histoire

par Lt Cdr Geoffrey B Mason RN (Rtd) (c) 2003

HMS GALATEA - Croiseur léger de classe Arethusa
y compris les mouvements d'escorte de convoi

Edité par Gordon Smith, Naval-History.Net

Croiseur de classe ARETHUSA commandé à SCOTTS à Greenock le 21 février 1933. Le navire a été mis à l'eau le 2 juin 1933 et lancé le 9 août 1934 en tant que 7e navire de guerre de la RN à porter le nom, datant de 1776. Le dernier navire de ce nom a eu la distinction d'être le premier navire à apercevoir la flotte allemande de haute mer avant la bataille du Jutland. La date d'achèvement était le 3 septembre 1935 et les coûts de construction étaient de 1 280 463 £. Elle a servi en Méditerranée et en 1936 a été déployée dans un escadron international de surveillance des activités espagnoles pendant la guerre civile en Espagne.

B a t t l e honneur

GROIX 1795 - TAMATAVE 1811 - JUTLAND 1916 - NORVEGE 1940 - BISMARCK Action 1941 - MÉDITERRANÉE 1941

Insigne : Sur un champ Bleu, une tête féminine proprement dite couronnée

Nobis Mare Patria : « La mer est notre patrie »

S o m m a r y d e s e r v i c e d 'avant la guerre

3rd Build completion and commissioned for service in 3rd Cruiser Squadron, Mediterranean Fleet.

Commenced Acceptance Trials

On completion took passage to Portsmouth to complete storing and prepared for foreign service.

23rd Sailed from Plymouth to join Squadron.

25th Arrived at Gibraltar

October Deployed with Squadron at Malta

15th Flag of Rear Admiral (Destroyers) hoisted.

November Deployed with Squadron fir Exercise and Visits Programme.

January Under routine Docking at Malta

Resumed Flagship duties on completion.

February Deployed with Squadron in Mediterranean and took part Fleet Exercises and

December (Note: Planned programme was affected by outbreak of civil war in Spain.

At one period joined German DEUTSCHLAND and Italian destroyer

in joint observation patrol.)

Deployed with Fleet Alexandria after Italian invasion of Abyssinia and took

part in exercises to prepare for hostilities with newly arrive ships joining

Squadron deployment in Mediterranean in continuation.

January Fleet service as Flagship for RA(D) Mediterranean in continuation

to Commission had been extended in view of political situation.

February Nominated for return to UK to re-commission after refit

March Took part in Fleet Programme and prepared for return passage.

31st Flag of RA(D) transferred to HM Depot Ship WOOLWICH.

April Passage in Plymouth.

7th Arrived at Devonport and Paid-off.

Taken in hand for refit by HM Dockyard, Devonport.

July Post refit harbour trials and prepared for re-commissioning.

30th Refit work completed and carried out post refit sea trials.

August Re-commissioned for service in 3rd Cruiser Squadron, Mediterranean Fleet.

8th Sailed for Gibraltar on completion of trials and storing.

14th Sailed from Gibraltar to rejoin Squadron in Malta.

September Rehoisted Flag of RA(D) Mediterranean Fleet.

(Note: Other ships in 3rd Cruiser Squadron were HMS PENELOPE and ARETHUSA (Flag CS3)

HMS COVENTRY deployed as an AA Cruiser may have been administered

Deployed at Alexandria with Squadron and major Fleet units during Munich crisis.

D é t a i l s du service de guerre

(for more ship information, go to Naval History Homepage and type name in Site Search

September Serving in 3rd Cruiser Squadron, Mediterranean Fleet with H M Cruisers ARETHUSA,

8th Passage to Gibraltar from UK to Join Squadron at Alexandria.

18th Deployed on contraband control and patrol in Mediterranean with ships of Squadron

October Contraband and patrol duty In continuation.

to (For details of naval activities in 1939 see ENGAGE THE ENEMY MORE CLOSELY by

January Contraband and patrol duty in continuation.

Transferred to Home Fleet for duty in 2nd Cruiser Squadron.

February Passage to UK to Joined HM Cruisers ARETHUSA, AURORA and PENELOPE in Squadron.

10th Diverted on passage to UK for temporary duty in Western Approaches Command.

Deployed on interception of six German blockade runners attempting to return from

Vigo to Germany. Three were captured, two sank and only one arrived in Germany. Mars

4th Deployed at Scapa Flow with Squadron for Home Fleet duties. avril

7th Sailed from Rosyth with HMS ARETHUSA screened by HM Destroyers CODRINGTON, GRIFFIN

ELECTRA and ESCAPADE to join ships of Home Fleet in search for German warships in

9th After German invasion of Norway detached for offensive sweep to intercept

German ships taking reinforcement troops.

11th Returned to UK to refuel.

17th Sailed from Rosyth with HM Cruisers ARETHUSA, CARLISLE

and CURACOA screened by HM Destroyers ACHERON and ARROW as escort for ss ORION

taking 148th Infantry Brigade to Namsos (Operation MAURICE).

18th Diverted to Andalsnes and transferred troops from ORION to shore.

(For details of the disastrous naval operations off Norway see NARVIK by Donald MacIntyre

21st Embarked troops of 15th Infantry Brigade at Rosyth for passage to Andalsnes.

22nd Passage to Norway with HM Cruisers SHEFFIELD and GLASGOW and 6 Fleet

23rd Returned to Scapa Flow after 15th Inf. Bde had landed.

29th Sailed from Scapa Flow to support evacuation of allied troops.

30th Assisted in evacuation of allied troops from Andalsnes and Molde with HM

Cruisers ARETHUSA, SHEFFIELD and SOUTHAMPTON.

1st Passage to Scapa Flow.

7th Transferred to Sheerness with HMS ARETHUSA for anti-invasion duty in North

Sea and Channel. Escorted ships from Ymuiden including one with Dutch gold

24th Supported military operation in defence of Calais with HMS ARETHUSA

and bombarded shore positions (See ENGAGE THE ENEMY MORE CLOSELY

and HOLD THE NARROW SEA by P. Smith).

26th Resumed patrol duties at Sheerness

June Anti invasion patrol duties in continuation.

17th Deployed in support of military evacuation from ports in Bay of Biscay.

(Operation AERIAL - See Naval Staff History).

Embarked British Ambassador to France at St. Jean de Luz from HM Destroyer

FRASER ( RCN) for his return passage to Plymouth. Returned to Bay of Biscay

to continue evacuation. Embarked personnel from La Verdone.

On completion rejoined Squadron at Scapa Flow.

July Deployed on patrol duties in North Sea based on Humber.

August North Sea Anti-invasion patrol in continuation.

25th Deployed with HM Cruiser CARDIFF in search for invasion craft.

Met three destroyers off Sheringham Light Vessel.

1st Returned to Humber after fruitless search.

6th Deployment at Sheerness in continuation.

Damaged by mine and taken in hand for repair at Chatham.

to Oerlikon mountings fitted to improve close range AA defence.

December Radar Type 279 fitted for aircraft warning.

Fire control radar fitted for main and AA armament.

(For details of development and use of radar in RN see RADAR AT SEA by D Howse).

9th Rejoined Squadron at Scapa Flow and resumed Home Fleet duties.

February Deployed for interception patrol and Fleet screening in NW Approaches

19th Provided Ocean Escort for ships of 1st Minelaying Squadron during minelay

in Northern Barrage (Operation SN69).

6th Provided Ocean Escort for ships of 1st Minelaying Squadron during Northern Barrage minelay.

(Operation SN8E - For details see Naval Staff History (MINING).)

Deployed with AURORA and ARETHUSA on patrol in Faeroes -Iceland Gap

1 9th Brought to short notice at Scapa Flow with ships of Home Fleet when

breakout by German battleship BISMARCK was anticipated.

(Note: H M Battleship KING GEORGE V, H M Cruisers AURORA,

KENYA and HERMIONE, H M Destroyers PUNJABI, LANCE,

INTREPID, ACTIVE and WINDSOR)

22nd Sailed Scapa Flow to join search.

24th Joined HM Aircraft Carrier VICTORIOUS with HM Cruisers AURORA,

KENYA and HERMIONE during Home Fleet search for BISMARCK and

(See SINK THE BISMARCK by L Kennedy).

June Resumed Squadron duties with Home Fleet.

Nominated for transfer to 15th Cruiser Squadron in Eastern Mediterranean.

29th Sailed for Alexandria via Cape of Good Hope.

July On arrival at Alexandria deployed as AA Guardship at Suez with HM Cruiser NAIAD.

August AA Guardship duty in continuation.

29th Joined Squadron in Mediterranean Fleet at Alexandria.

September Deployed with Squadron in Eastern Mediterranean

20th Bombarded targets at Tobruk in support of military operations.

24th Repeated bombardment duty at Tobruk.

(For further details of operations in Eastern Mediterranean see THE BATTLE FOR

THE MEDITERRANEAN by D MacIntyre and Naval Staff History).

October Squadron deployment in continuation

November Joined Force B with HM Cruisers AJAX, NEPTUNE, EURYALUS and NAIAD of

Squadron to support on operation by Force K from Malta to intercept an Italian

(Note: HM Battleship BARHAM that was covering these deployments was sunk

by a U-Boat on 35th November - See TUBAL CAIN by DC Muskett.)

December Squadron deployment In continuation.

8th Deployed with HM Cruisers NAIAD and EURYALUS screened by H M Destroyers

GRIFFIN and HOTSPUR in support of military operations and bombarded Derna.

13th Detached with HMS EURYALUS and HMS NAIAD to join snipe of Force K from

Malta to intercept an enemy supply convoys on passage from Taranto to North African,

(For details of Force K operations see HMS PEPPERPOT by E Gordon and above references.).

14th Operation cancelled as convoys had been recalled. Rejoined Force B of Fleet for

return to Alexandria. (See above references).

15th Hit by salvo of torpedoes fired by U557 whilst entering swept channel 30 miles NW

of Alexandria. Sank In three minutes. 150 survivors were rescued by HMS GRIFFIN

Casualty List was published on 12th January 1943. (Casualty List - note on casualties)

CONVOY ESCORT MOVEMENTS of HMS GALATEA

Ces listes de convois n'ont pas été recoupées avec le texte ci-dessus


Voir la vidéo: HONG KONG KAI TAK - The Heart Attack Approach (Octobre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos